Sassicaia… Un grand nom d’Italie à déguster le 4 juin avec Musique et Vin

Par défaut

T_931_1856_6131Une belle histoire pour ce grand vin. Nous citons ici  le site http://www.75cl.com 

« C’est l’histoire du Marquis Mario Incisa de la Rochetta qui dans les années 20, lors de ses études, rêve d’élaborer un vin noble. Déjà amateur de Bordeaux, le vignoble français ne lui communiqua pas seulement le plaisir et l’amour du vin, il l’inspira fortement : en 1944, le Marquis planta ses premières vignes de… Cabernet Sauvignon, au domaine Tenuta San Guido, en Toscane, pays dont le cépage roi est le Sangiovese.
Le choix des parcelles fût étudié et les coteaux aux sols graveleux suffisamment protégés des vents maritimes furent privilégiés. On planta 1,5 ha de vignes. Plus tard, le Baron de Rothschild, qui avait en commun avec le Marquis de la Rochetta une grande passion pour les chevaux de course, lui offrit des bois (plants de vignes) issues du célèbre château bordelais. Le Domaine s’agrandit d’un hectare.
 En 1948, naquirent les premières bouteilles, qui ne se furent consommé qu’au domaine et ceci jusqu’en 1968, date de la première commercialisation du vin, mis en bouteille avec l’aide des cousins de la célèbre maison Antinori.
 La parcelle la plus qualitative donnât naturellement son nom cette cuvée : Sassicaia est le nom cadastral d’une ferme et de ses coteaux environnants dont les sols sont très caillouteux.
 L’initiative d’un pur cabernet en Italie suscita de la perplexité, voir de l’incompréhension à vouloir changer les choses établies. Ce fût le début d’une révolution culturel qui atteint son apogée lors d’une dégustation à Londres en 1977 pour le magasine Décanter. Hugh Jonhson, critique et écrivain, et bien d’autres sommités du vin y participaient. Lors de la dégustation à l’aveugle de grands Cabernets du monde, la première place fut attribué à Sassicaia 1974, devant de grandes étiquettes de France et du monde.
Coup de tonnerre, un domaine inconnu dont le vin n’a que quelques années d’existence commerciale, sort premier devant des grands crus Bordelais. La presse du vin, friande elle aussi de scoops, en fit largement l’écho. L’ascension fût fulgurante et le vin se vendit en petite quantité sur toute la planète. Comble de la qualité, Sassicaia n’a aucune appellation propre. Bien que proche des vignobles traditionnels toscans comme Chianti et autres, il ne peut porter que le dénomination Italienne de « Vino de Tavola »(vin de table) avec exactement la même consonance peu qualitative qu’en France. 
Les parcelles du domaine sont singulières dans le sens où elles sont très morcelés et enclavées en clairières dans la forêt maritime. La méthode culturale est traditionnelle avec de nombreux labourages, des traitements uniquement à base de bouillie bordelaise. La faune apporte sa bienveillance par la présence d’un écosystème de prédateurs qui neutralisent les insectes néfastes à la vigne.
Sassicaia est travaillé selon les pratiques bordelaises. Il est composé de Cabernet Sauvignon a 95 %, le reste en Cabernet Franc. Le style est classique et n’a pas changé depuis les années 70.  A la mort de son père en 1983 son fils, Niccolo, repris le flambeau et perdure jusqu’à aujourd’hui le capital vinicole de la famille De la Rochetta.
Sassicaia est né d’un rêve d’étudiant, d’un cépage loin de ses terres originels et d’un terroir dont la seule richesse était ses cailloux. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s