Archives de Tag: vin

Musique et Vin avec Château Carbonnieux

Image

Musique et VIn avec Château Carbonieux

Les photos de notre soirée Charme du 14 février dernier…

Image

Amoureux ! Excellente écoute :-)

Sandra, en mode présentation...

Sandra, en mode présentation…

Amoureux ! Quel talent et quel charme ! Amoureux ! (si si..) Amoureux ! Amoureux ! Mathieu en redemande :-) Emmanuelle aux commandes... Fin de soirée...

Compositions, votre prochaine soirée Musique et Vin avec les champagnes Roederer

État

En passant

hospices de beaune

Première soirée de la saison jeudi 29 septembre.

LE VIN QUI A EU RAISON DES HUNS. Histoire de la musique et du vin (suite)

Par défaut

LE VIN QUI A EU RAISON DES HUNS.

Après l’essort connu en Grèce et en Italie, les premières invasions barbares, suivies de la chute de l’empire Romain au V° siècle, signent le déclin d’une viticulture en pleine expansion. De très nombreuses régions voient leurs vignobles en partie ravagés, d’autres sous la coupe de l’empereur Domitiien au 1er siècle se voient ordonner l’arrachage des vignes, de peur d’attirer les nordiques. Bref, l’ambiance est morose dans les caveaux et les rangs de vignes.
Le terme « Barbare » sert dorénavant à différencier les Chrétiens des non-chrétiens et le vin, très présent dans l’Eucharistie chétienne, est alors un symbole synonyme de civilisation, le barbare étant considéré désormais seul buveur de bière.

Pas grand chose donc à raconter hors les destructions de vignobles et je vous épargnerai le douloureux récit préférant plutôt vous évoquer une petite histoire barbare riche de sens.

Nous sommes en 452 après Jésus-christ et à cette époque, les Huns sont en Italie. Attila y demande la princesse Honoria dont il convoite les charmes et les trésors. Rien n’y fait, les Romains refusent. Le chef barbare décide alors de faire le siège d’Aquilée, l’une des villes les plus riches d’Italie. (on lui devra quand même la fuite de riches familles vers une centaine de petites îles qui deviendra Venise).
Les italiens qui ont oubliés depuis longtemps le métier des armes découvrent avec terreur la violence des barbares et décident sous la pression de négocier et envoient vers Attila une mission pour négocier le retrait des Huns. Un traité est signé et l’Italie s’engage à lui livrer la belle Honoria si il se retire avec ses troupes.
Attila à ce moment refuse surtout de fondre sur Rome car il sait que ses armées sont épuisées et que le soleil d’Italie et la douceur du vin rendent ses brutaux et sanguinaires Huns un peu moins redoutables. L’histoire du cheval de Troie à la romaine vous connaissez ?
C’est ce même vin dont Attlia est imbibé un soir de ripaille où il fête sa victoire et un enième mariage. Il en meurt dans la nuit même d’un accident cérébral.
Le vin et sa douce musique a eu donc raison des Huns et permet à la civilisation du vin (et l’autre aussi) de renaître. C’était tout de même pas gagné d’avance.

Vous jugerez donc comme moi de l’importance de l’éducation en termes bien entendu de connaissance du vin et de ses bienfaits mais aussi en termes tactiques et guerriers.

Après le service militaire, le très débattu service civique, je proposerai bien « Au service du vin », une formation obligatoire dès l’âge de 18 ans. Emmanuel Delmas, sommelier serait sur le coup (http://auserviceduvin.over-blog.com/)
Je suis prêt à parier du succès de l’entreprise et d’ailleurs je suis prêt à rempiler au son du canon…
Et il y a quelques semaines apparaissait justement sur mon écran l’image de Ben Laden qui n’est plus. Les anciens avaient la classe quand même…